Méthodes actuelles pour soigner l’impotence

Les troubles de l’érection touchent une part bien plus importante de la population que ce que les hommes qui en sont atteints tendent à penser. De ce fait, de nombreuses solutions existent afin de lutter contre ce mal. Elles sont pour la plupart faciles à utiliser, présentent très peu d’effets secondaires, et sont disponibles à faible coût en pharmacie ou sur internet.

Les médicaments contre la dysfonction érectile

Plusieurs sortes de médicaments de traitement d’impuissance existent sur le marché. Parmi eux, on peut par exemple citer Cialis, Levitra, ou encore le très connu Viagra, la “pilule bleue magique”.

Si les molécules sont différentes, ils se fondent tous sur le même principe d’action : rediriger le flux sanguin vers le pénis en quantité suffisante afin de permettre un gonflement des tissus caverneux de la verge, ce qui provoque l’érection. Cependant, il faut savoir que ces traitements d’impuissance ne sont efficace qu’en combinaison avec une stimulation sexuelle suffisante.

Faciles d’utilisation et peu d’effets secondaires

Ces médicaments sont tous très faciles d’utilisation. Il suffit de les avaler tout rond, avec un grand verre d’eau. D’autres formes sont également disponibles, comme un gel à manger avec plusieurs goûts différents (banane, vanille, fraise, …) ou des cachets à faire fondre sous la langue. Ces derniers agissent dans un délai de temps plus réduit que les pilules classiques.

La différence entre chacune des molécules réside principalement dans sa durée d’action. Le Cialis, par exemple, reste actif pendant 36h au maximum, alors que le Viagra ne sera efficace que pendant 4h. Dans tous les cas, les effets disparaîtront après l’obtention d’un orgasme.

Peu importe la molécule choisie, il est toujours recommandé de ne pas prendre plus d’un comprimé par jour et d’adapter la posologie du médicament à votre tolérance à ce dernier.

L’avantage principal de ces traitements sont le peu d’effets secondaires qu’ils provoquent lorsqu’ils sont utilisés à dosages normal. Dans certains cas, des maux de tête ou des vertiges peuvent être ressentis mais ils restent en général de faible intensité et occasionnels. Si les effets secondaires s’aggravent, il est recommandé d’arrêter la prise du médicament.

Materiali utilizzati

  • Gusci di noci tritati: 0,20 – 0,40 mm per materiali ultradelicati;
  • Silicato di alluminio as 90: 0,02 – 0,09 mm per incrostazioni leggere;
  • Silicato di alluminio as 250: 0,09 – 0,25 mm per incrostazioni moderate;
  • Silicato di alluminio as 500: 0,25 – 0,50 mm per incrostazioni spesse;
  • Sfere di vetro sg 150: 0,10 – 0,15 mm delicato-per substrati bianchi;
  • Sfere di vetro sg 300: 0,20 – 0,30 mm mediamente delicato;
  • Sfere di plastica dp 200 a: 0,08 – 0,20 mm più delicati dei n. 5/6 meno del n.1;
  • Sfere di plastica dp 600 a: 0,20 – 0,60 mm più delicato dei n. 5/6 meno dei n.1/7;
  • Sfere di plastica dp 1000 a: 0,60 – 1,00 mm più delicato dei n. 5/6 meno dei n.1/8;
  • Garnet australiano: 0,30 – 0,60 mm incrostazioni molto spesse;
  • Garnet indiano: 0,60 – 0,80 mm incrostazioni molto spesse.